Renaissances

Renaissances affiche film

J’avais failli aller le voir au cinéma, c’est lors d’une diffusion télé que j’ai finalement visionné Renaissances.

Synopsis

Que feriez-vous si on vous proposait de vivre éternellement ? Damian Hale, un richissime homme d’affaire new yorkais atteint d’une maladie incurable, se voit proposer une opération révolutionnaire par le mystérieux groupe Phénix : transférer son esprit dans un corps de substitution, « une enveloppe vide », un nouveau corps jeune et athlétique pour prolonger sa vie. Comment résister à une telle proposition ? Damian Hale procède au transfert et redécouvre les joies de la jeunesse, du luxe et des femmes dans son nouveau corps. Jusqu’au jour où Damian découvre un terrible secret sur l’opération. Un secret pour lequel Phénix est prêt à tuer.

Histoire

Renaissances nous confronte à la peur de mourir, et à la possibilité offerte par la technologie de retarder cette échéance, mais seulement pour les plus favorisés bien entendu. Mais l’argent est-il le seul prix à payer ? C’est ce que le richissime Damian devra découvrir.

Avis

Commençant sous forme d’une SF prospective, avec la possibilité de transférer l’esprit d’un homme âgé et malade (et très riche) dans un corps plus jeune « élevé » en couveuse, Renaissances va vite se transformer en thriller ou film d’action, laissant largement de côté la partie scientifique et la réflexion.

On est bien loin de la hard science ici, le scénario est surtout prétexte à un blockbuster où Ben Kingsley laisse très vite la place à Ryan Reynolds. Celui-ci, acteur honnête sans plus (Deadpool étant à part) arrive quand même à transmettre un peu d’émotion, dans une lutte afin de sauver sa (nouvelle) peau et surtout (spoiler) prendre soin de la famille de l’homme dont il a endossé le corps. Le vieux Ben aurait pu tomber plus mal que de récupérer le corps d’une vraie bête de guerre, et même s’il hésite à garder le contrôle, on se doute bien de la façon dont tout cela va se terminer.

Méchant scientifique, rédemption d’un vieil homme d’affaire aigri, trahisons, petite famille à sauver, le film enchaîne un peu les clichés et il est dommage qu’il se limite à des séances de courses-poursuites ou de combat, alors qu’il y avait matière à faire autre chose. Pour autant, Renaissances est un divertissement honnête, à condition de ne rien en attendre d’autre.

Note

Fiche technique

Réalisateur : Tarsem Singh
Acteurs principaux : Ryan Reynolds, Ben Kingsley, Natalie Martinez, Matthew Goode, Michelle Dockery
Date de sortie : 29/07/2015
Durée : 1 h 58

Bande-annonce

Commander

(lien affilié)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.