Terminator Genisys

En 2009 sortait Terminator Renaissance, une plutôt bonne surprise après le calamiteux Terminator 3, et l’on pensait la franchise morte et enterrée. Hélas, ce n’était pas le cas puisque le Dieu Dollar n’en avait pas encore fini avec elle. D’autant que le Governator était de nouveau disponible pour enfiler le costume du T-800…

Terminator : Genisys, Affiche

Synopsis

Le leader de la résistance John Connor envoie le sergent Kyle Reese dans le passé pour protéger sa mère, Sarah Connor et préserver l’avenir de l’humanité. Des événements inattendus provoquent une fracture temporelle et Sarah et Kyle se retrouvent dans une nouvelle version du passé. Ils y découvrent un allié inattendu : le Guardian. Ensemble, ils doivent faire face à un nouvel ennemi. La menace a changé de visage.

Histoire

En 2015, Terminator Genisys, sans être un reboot du premier film de la saga, revisite celui-ci. Dans le futur, lors de la bataille finale face à Skynet en 2029, John Connor envoie Kyle Reese en 1984 afin de sauver sa mère du Terminator que le réseau a envoyé. Mais surprise, le T-800 venant du futur est (mal) accueilli par un double plus âgé (on aura donc le « plaisir » de voir Schwarzy s’affronter lui-même).

Reese est de son côté pourchassé par un T-1000 qui l’attendait, déguisé en policier (remember Robert Patrick dans Terminator 2 ?). Il comprend alors qu’il est arrivé dans un passé modifié, où Sarah Connor a été sauvée de la mort par un T-800 alors qu’elle avait neuf ans, et qu’il l’a élevé depuis ce moment, vieillissant peu à peu à cause des tissus humains qui le recouvre. Connor l’a pris en affection et l’appelle d’ailleurs « Papy » (si, si, on sombre dans le ridicule).

Terminator Genisys Schwarzenegger Clarke

Avis

Ne reculant devant rien afin de prolonger la saga, Terminator Genesys fait donc fi des épisodes précédents, les acteurs ayant de plus changé. Emilia Clarke, transfuge de Game of Thrones, a bien du mal à être crédible en Sarah Connor, bien loin de la prestation de Linda Hamilton. Jason Clarke hérite du rôle de John Connor adulte, et le mollasson Jai Courtney de celui de Kyle Reese, à des lieux de Michael Biehn. Quant à Arnold Schwarzenegger, il incarne un Terminator vieillissant et se ridiculise une fois de plus (mais un peu moins que dans T3, ouf !).

Schwarzy Terminator Genisys


Scénario alambiqué, mauvais jeu d’acteur, réalisation fainéante et effets spéciaux vus et revus, décidément il ne sera rien épargné à la bien longue série de films Terminator qui aurait pu et dû s’arrêter au second. On aurait espéré que le flop de Genisys au box office incite enfin Hollywood à débrancher la… machine mais il n’en ait rien, un nouvel opus titré (de façon prémonitoire ?) Dark Fate est prévu pour fin 2019.

Note

Fiche technique

Réalisateur : Alan Taylor
Acteurs principaux : Arnold Schwarzenegger, Jason Clarke, Emilia Clarke, Jai Courtney
Date de sortie : 01/07/2015
Durée : 2 h 06

Bande-annonce

Commander

(lien affilié)

La saga Terminator sur Les Toiles Noires


5 réflexions sur “Terminator Genisys

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.