I Am Mother

A chaque fois que Netflix propose un film de science-fiction, je suis tenté de le regarder et hélas, je le regrette souvent (lire mes avis sur Io ou The Wandering Earth ou encore Anon par exemple). Alors, qu’en est-il avec ce film au titre énigmatique, I Am Mother ?

affiche du film I Am Mother sur Netflix

Synopsis

Afin d’éviter l’extinction des êtres humains, un robot « La Mère » a été désigné afin de les éduquer. Une femme va mettre en péril ce nouvel équilibre.

Histoire

Ayant vu le film en V.O., je vais utiliser les noms anglais, désolé.

Bienvenue dans le futur (ou pas) ! Le film nous conte en effet la naissance et la croissance d’une enfant, uniquement désignée par le mot Daughter, et élevée par un robot nommé Mother. Issu d’une banque d’embryons, elle vit en vase clos, Mother ayant pour tâche de l’éduquer dans un bunker futuriste alors que le monde extérieur, détruit par des guerres, est lourdement contaminé et impropre à la vie. Daughter, jeune enfant sage et sérieuse, va faire une petite crise d’adolescence, attirée par le fait d’aller explorer l’extérieur de son habitat, un peu étouffant, à l’instar de sa Mother. L’arrivée d’une femme blessée va faire vaciller les certitudes, et remettre en cause les assertions de Mother. Mais à qui Daughter peut-elle réellement faire confiance ?

I Am Mother Daughter

Avis

Atmosphère froide et clinique, décors aseptisés, le film a une esthétique futuriste plutôt réussie et le début, montrant l’évolution de l’enfant, est bien mené. Son éducation par un robot quasi parfait se suit avec intérêt puis commence à traîne un peu en longueur, dans un huis-clos étouffant. L’irruption de la femme incarnée par Hilary Swank, paranoïaque, hystérique et désagréable va semer le chaos dans la petite vie bien organisée gérée de main de fer (sic) par une Mother à la voix suave de l’actrice Rose Byrne. Commence alors un jeu de dupes, chacune des trois protagonistes (un casting 100 % féminin, ça se souligne) manipulant les autres. Et on découvrira, tout comme Daughter, l’extérieur de l’abri, et sa triste réalité. Mais aussi son futur potentiel.

I Am Mother Netflix

Avec un twist final étonnant, et des révélations bien amenées, I Am Mother se révèle donc une assez bonne surprise, porté par le jeu d’actrice de la jeune Clara Rugaard, époustouflante de fraîcheur et de sincérité. On regrettera juste le côté un peu low budget des décors et le rythme qui traîne parfois en longueur, le film de près de 2 heures aurait gagné à être tonifié par un montage plus énergique.

Note

Notation film 3 sur 5

Fiche technique

Réalisateur : Grant Sputore
Acteurs principaux : Clara Rugaard, Hilary Swank, Rose Byrne
Date de sortie : 07/06/2019 sur Netflix
Durée : 1 h 54

Bande-annonce

Publicités

2 réflexions sur “I Am Mother

  1. Ah cool l’arrivée de la femme n’est pas le twist ? J’avais peur que la bande annonce nous ait divulgâché tout le film xD. Je pense le voir quand on aura le courage de s’enfiler deux heures de film le soir…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.